Bérangère Vantusso est née en Lorraine où elle a d'abord suivi une formation de comédienne au CDN de Nancy. Elle aborde pour la première fois la marionnette en 1998, alors qu’elle étudie à la Sorbonne Nouvelle. Reconnaissant d’emblée dans cet art le point crucial de son questionnement quant à l’incarnation et à la prise de parole scéniques, elle devient marionnettiste auprès de François Lazaro, Emilie Valantin, Michel Laubu ou Sylvie Baillon. En 1999, elle réunit autour d’elle plusieurs artistes et crée la compagnie la compagnie trois-six-trente.
La démarche de création s’oriente dès le début vers un théâtre de recherche où se rencontrent marionnettes, acteurs et compositions sonores au service des écritures contemporaines.

Depuis 2006, elle conçoit avec Marguerite Bordat d’étranges figures au seuil du vivant, dites hyperréalistes, et a mis en scène Kant et Violet de Jon Fosse, Les Aveugles de Maeterlinck, L’Herbe folle et Le Rêve d’Anna d’Eddy Pallaro et L’Institut Benjamenta d’après R. Walser créé au 70° Festival d’Avignon.
Elle collabore régulièrement avec différents metteurs en scène parmi lesquels Guillaume Vincent, Arnaud Meunier, Paul Desvaux, Sylvain Maurice, Antoine Caubet et plus récemment Bartabas.
Au fil de son parcours elle a été - ou est encore - associée à différentes structures de création : les CDN de Toulouse, Lille, Sartrouville, Tours ainsi que Scènes Vosges à Epinal.
Lauréate 2015 du programme Hors les murs de l’Institut Français, elle a passé 2 mois au Japon pour se former auprès des maîtres du Bunraku.
Formatrice, elle intervient régulièrement dans la classe d'hypokhâgne - option théâtre du Lycée Victor Hugo à Paris. Elle a aussi dirigé plusieurs ateliers dans des écoles d'acteurs, notamment à l'ENSAD à Montpellier, à l'ENSATT à Lyon ou au sein de la Classe d'acteurs de la Comédie de Reims.